2ème Provinciale

Règlement de la 2ème Provinciale :

1. Compétition.
La compétition comprend :
– un championnat qui se joue en trois séries de seize clubs.
– un tour final pour la montée en division 1 provinciale.
– un tour final pour la descente en division 3 provinciale.
2. Montants – Descendants.
2.1 . Montants.
Le premier classé de chaque série monte en division 1 provinciale.
2.2 . Descendants.
Les quinzièmes et seizièmes classés de chaque série descendent en division 3 provinciale.
3. Organisation du tour final pour la montée en division 1 provinciale.
3.1. Participants.
Treize clubs participent au tour final.
Le tour final se dispute entre :
– le deuxième classé de chaque série au classement final.
– les trois vainqueurs de période de chaque série ou leurs remplaçants.
– le premier club non descendant de division 1 Provinciale.
Dans le cas où plus de trois clubs descendent de division 1 en division 2 provinciale, le tour final se déroule néanmoins sans la participation du club de division 1 provinciale. En outre, si un club hennuyer de division 3 amateur ACFF participe au tour final « descente division 3 amateur ACFF » comptant pour la descente en division 1 provinciale, le tour final de division 2 provinciale se déroule néanmoins avec la participation du club de division 1 provinciale, nonobstant la descente d’une équipe disputant le tour final « descente division 3 amateur ACFF ».
3.2 . Calendrier.
Le tour final se joue par élimination directe et tirage au sort entre tous les clubs qualifiés et comprend quatre journées.
La première journée se joue entre les douze clubs qualifiés de division 2 provinciale
La deuxième journée se joue, entre les six clubs qualifiés à l’issue de la première journée.
La troisième journée se joue entre les trois clubs qualifiés de la deuxième journée et le club de division 1 provinciale.
La quatrième journée se joue entre les deux clubs qualifiés à l’issue de la troisième journée.
Si nécessaire, des matchs entre clubs éliminés sont organisés.
3.3. Non–participation du club de la division 1 provinciale.
Si le club de la division 1 provinciale ne participe pas au tour final (voir au D.31), le tour final est organisé après la deuxième journée prévue au D.32 entre les trois qualifiés de cette deuxième journée.
Ce tour final se joue en trois journées, chaque club jouant un match à domicile.
A l’issue de ces matches, un classement est établi en tenant compte par priorité :
1) du nombre de points obtenus
2) en cas d’égalité, de la différence entre les buts marqués et les buts concédés.
3) en cas d’égalité persistante, du plus grand nombre de but pour.
4) en cas d’égalité persistante, le nombre de points obtenus en championnat
5) en cas d’égalité persistante, le nombre de victoires obtenues en championnat
6) Si l’égalité subsiste, le Comité Provincial procédera à l’organisation de test-matchs.
Organisation du tour final pour la descente en troisième provinciale.
Le tour final se joue entre les clubs classés quatorzièmes et le moins bon treizième classé des trois séries.
En cas d’égalité de points pour désigner le treizième classé, le départage se fera selon les critères de l’article B1531.211 du règlement fédéral.
Le tour final se déroule en deux journées.
La première journée se joue entre les quatre clubs désignés
La seconde journée se joue entre les battus de la première journée.
Si nécessaire, un matchs entre les vainqueurs de la première journée est organisé.
Le dernier classé du tour final descend en division 3 provinciale.
Selon le nombre de descendants de division 3 amateur ACFF, des descendants supplémentaires sont désignés selon l’ordre de classement du tour final
Uniquement en cas de nécessité en fonction du nombre de descendants de division 3 amateur ACFF et de division 1 provinciale, un match des treizièmes classés restants est organisé. Le battu de ce match est, le cas échéant, le premier descendant supplémentaire.

 

Règlement selon l’Union Belge :

A. MODALITES DU CHAMPIONNAT
1 Classement final.
L’équipe qui obtient le plus de points sur l’ensemble des matchs est classée première de sa division ou, le cas échéant, de sa série.
Quand plusieurs équipes terminent à égalité de points, elles sont classées selon le nombre de matches gagnés.
Au cas où l’égalité persiste et qu’il y a nécessité de départage, des test-matches sont joués, y compris les prolongations et tirs au but éventuels.
2. Périodes
Le championnat est organisé en périodes selon le prescrit de l’article B1538 du règlement fédéral.
Pour les séries composées de dix-sept équipes, le championnat est divisé en trois périodes de dix, douze et douze journées.
Pour les séries composées de quinze ou seize équipes, le championnat est divisé en trois périodes de dix journées.
Pour les séries composées de treize ou quatorze équipes, le championnat est divisé en trois périodes de huit, huit et dix journées.
Pour chaque période, si l’égalité entre matchs at home et away ne peut être respectée, le Comité provincial veillera, dans la mesure du possible, à ce que l’écart n’excède pas deux matchs.
Sauf décision du Comité Provincial, ni les matchs aller-retour ni les terrains ne peuvent être inversés.
Les matches en retard ou remis doivent être joués en priorité.
Un match peut être avancé en accord avec les deux clubs mais doit se jouer au plus tôt 15 jours avant la date prévue au calendrier. Moyennant accord du Comité Provincial, un match peut être reculé au plus tard 8 jours après la date prévue au calendrier.
3. Matchs remis
Un match remis individuellement pour terrain impraticable ne peut être reporté que deux fois maximum. Si après le deuxième report, le match est de nouveau remis, le Comité Provincial entérinera un score de 0/5.

B. MODALITES DES TOURS FINALS
1. Partage de la recette.
La perception des entrées est obligatoire.
Les clubs fixent en toute liberté les prix d’entrée en leurs installations avec un minimum, selon le tour final, de 3€ en P4, 4€ en P3, 5€ en P2 et 6€ en P1.
La recette brute de chaque match est partagée à raison de 35 % au profit du club visité et de 65 % au profit du club visiteur.
Le club visité prend en charge tous les frais d’arbitrage et d’organisation, le club visiteur prend en charge ses frais de déplacement. Cependant, dans le cas d’un tour final sous forme triangulaire, la recette brute reste acquise au club visité.
2. Départage
A tous les stades du tour final et quel que soit l’enjeu, lorsqu’un match se termine à égalité et qu’un vainqueur doit être désigné, l’article B1233.11 du règlement fédéral, est d’application tant en ce qui concerne les prolongations que les tirs au but.
3. Participants – particularités
Un club ne peut refuser de participer à un tour final.
3.1. Dans tous les cas où un club théoriquement qualifié pour participer à un tour final doit être remplacé, l’ordre du classement final du championnat sera pris en considération pour désigner son remplaçant.
C’est le cas :
– quand une équipe remporte plusieurs tranches
– quand le premier ou le deuxième du championnat (qualifié d’office pour le tour final) a remporté une tranche.
– quand un club théoriquement qualifié pour participer au tour final est descendant, évite la descente suite à la dégradation d’un club ou est classé dernier.
– quand un club théoriquement qualifié pour participer au tour final de division 1 provinciale joue le tour final de division 2 provinciale ou évite la descente suite à la dégradation de deux divisions d’un club de division 3 amateur ACFF.
3.2. Lorsqu’il s’agit de désigner un participant à un tour final dans l’ordre du classement final du championnat à partir du deuxième classé et que plusieurs équipes concernées terminent à égalité de points et de victoires, il est tenu compte des résultats des matches entre les équipes concernées. Dans ce cas, sont pris en considération successivement :
a) les points obtenus;
b) la différence de buts sur l’ensemble des deux matches;
c) le nombre de buts marqués à l’extérieur.
Si l’égalité subsiste, le Comité Provincial procède à l’organisation de test-matchs.
3.3. Un club théoriquement qualifié pour participer au tour final qui a introduit, auprès du Secrétariat Général de l’U.R.B.S.F.A, sa démission avant le début du tour final, ne peut participer au tour final et son remplaçant est désigné selon les critères précités.
4. Particularités
4.1. Le tour final débute le plus rapidement possible après le championnat.
4.2. Lorsqu’une feuille digitale ne peut être utilisée, les clubs visités sont tenus de faire parvenir les résultats au plus tard le lendemain midi au Secrétariat Provincial soit en y déposant la feuille de match, soit en l’envoyant par E-Kickoff ou courriel. Tout manquement à cette disposition est sanctionné d’une amende de 100 euros.
4.3 . Les rencontres sont désignées par tirage au sort effectué par le Comité Provincial. Au premier tour, nonobstant l’ordre du tirage au sort, les matchs se jouent sur le terrain de l’équipe la mieux classée au classement final du championnat, toutes séries confondues. Toutefois, si deux équipes occupent la même place au classement, il est tenu compte du nombre de points et, si l’égalité persiste, l’ordre du tirage au sort est conservé. Si deux séries ne comportent pas le même nombre d’équipes et qu’il y a lieu de procéder à un départage, les équipes sont classées selon la règle énoncée à l’article A1532.133 du règlement fédéral.
5. Montant supplémentaire éventuel.
Le classement du tour final pour la montée est pris en considération pour combler toute place devenue vacante dans la division immédiatement supérieure.
Si nécessaire, des matchs entre équipes éliminées sont organisés en vue du comblement de places vacantes.
S’il n’est plus possible de désigner une équipe issue du tour final, c’est le classement du championnat qui est pris en compte et, au besoin, l’article A1532.133 du règlement fédéral est d’application.